Vous êtes dans : Accueil > Aménagement et environnement > Le projet Port Seine Métropole Ouest

Le projet Port Seine Métropole Ouest

Port autonome

Un port à l'horizon 2025

 

 

 

 

Depuis la consultation internationale sur le Grand Paris de l’agglomération parisienne, dont les résultats ont été révélés au grand public en avril 2009, le projet de Port d’Achères s’est vu accéléré et amplifié.

L'entité "Port Seine-Métropole Ouest" est un projet d’infrastructure portuaire multimodale (fleuve, rail et route) de nouvelle génération, conduit par Ports de Paris en concertation avec les collectivités publiques, les associations et le monde économique.

Le projet global est constitué de deux parties : un premier secteur exploitable à court et moyen termes de 100 hectares situé à l'ouest de la ligne de RER qui nécessite peu d'amélioration et qui servira principalement à accompagner le développement des secteurs de la construction et des travaux publics dans le cadre du Nouveau Grand Paris. La seconde partie, d'une superficie de 300 hectares, sera dédiée à la logistique longue distance et aux conteneurs, en lien avec le Port du Havre. Actuellement, seul le premier secteur fait l'objet d'une consultation du public.

L’établissement public d’État "Ports de Paris" est ici maître d'ouvrage et projette de réaliser une infrastructure portuaire multimodale (fleuve, rail et route) de nouvelle génération sur un territoire de 420 hectares réparti sur les villes d’Achères, d’Andrésy, de Conflans-Sainte-Honorine et de Saint-Germain-en-Laye à l'horizon 2020.

Le maître d'ouvrage : Port de Paris

Port de Paris est un établissement public de l'état créé en 1970 qui gère en 2014 environ 70 ports dont 6 plateformes multimodales.

 

Intérêts du projet

Ce projet de port multimodale est conçu comme une réponse à trois besoins :

  • Le recours aux modes de transports alternatifs dans la région Ile-de-France
  • La logistique des chantiers du Grand Paris
  • Le développement local de la Confluence Seine-Oise

 

Points forts du projet

  • Idéalement situé à la Confluence de la Seine et de l’Oise, au débouché de l’Oise, prolongeant le futur canal Seine-Nord Europe sur l’Axe Seine (Paris – Rouen – Le Havre).
  • Un emplacement propice pour répondre au besoin d’infrastructure logistique de la métropole francilienne.
  • La création d’emplois locaux aujourd’hui localisés dans les ports d’Europe du nord qui concentrent actuellement une grande part des flux logistiques alimentant l’Ile-de-France.

Les activités envisagées sur cette plateforme s’articulent principalement autour du transport de conteneurs maritimes.

Le projet Port Seine-Métropole, a pour objectif de voir le jour à l’horizon 2025 en répondant aux objectifs de développement du transport fluvial du Grenelle de l’Environnement. Il veut contribuer à l’essor de ce mode de transport, qui satisfait aux exigences du développement durable.

Le projet se veut exemplaire, tant sur le plan de la concertation préalable que sur celui de l’insertion environnementale. Port de nouvelle génération, il préservera les berges grâce au regroupement des activités autour de bassins intérieurs (darses).

La ville d’Achères partage pleinement l’intérêt de voir se réaliser ce port et sera présente à toutes les étapes du projet, de sa conception à sa réalisation afin de s’assurer que le port d’Achères soit générateur d’un urbanisme et d’un développement local de grande qualité.

 

Une concertation préalable en cours du 15/09 au 15/12 2014

Ports de Paris souhaite que tous puissent s'exprimer et garantir ainsi la réussite de ce projet.

Les communes d'Achères, d'Andrésy, de Conflans Sainte-Honorine et de Saint-Germain-en-Laye sont associées au Comité de pilotage et au Comité technique de Port Seine-Métropole, qui réunissent les représentants de l'Etat, des établissements publics, des collectivités territoriales et des agences d'urbanisme.

Des réunions de concertation et des ateliers thématiques permettent de présenter les études (diagnostic et étude comparative, scénarios de programmation puis schémas d'aménagement, étude d'impact environnemental et évaluation socio-économique) et d’approfondir la réflexion commune.

Sur la base de ces études Ports de Paris a saisi la Commission Nationale du Débat Public, conformément au code de l’Environnement. Le débat public sur le projet, du 15 septembre au 15 décembre 2014, présente et dresse les enjeux du projet à tous les acteurs locaux et les habitants.

Les travaux pourraient commencer en 2018 et aboutir à des premières implantations en 2020.

 

Les réunions de concertation en détail

Les réunions de présentation du projet qui se dérouleront du 15 septembre au 15 décembre 2015 sont présentées en détail sur le site de la commission nationale du débat public.

 

Haut de page