Vous êtes dans : Accueil > Economie et emploi > Budget de la Ville

Budget de la Ville

Lors de sa séance du 12 février, le conseil municipal a voté le budget primitif 2015.

Celui-ci est marqué par la maîtrise des dépenses et des choix forts traduisant la volonté d’ investir dans l’avenir de notre ville.

 

Les points importants :

  • les taux communaux des impôts locaux (taxe d'habitation, taxe sur le foncier bâti et non bâti) restent identiques à ceux de 2014.
  • Une plus grande maîtrise des dépenses de fonctionnement (frais de personnel stables, réduction de la flotte automobile municipale…) et une légère tendance à la baisse de la dette dont on se souvient qu'elle avait très fortement augmenté ces dernières années.
  • La supression d'Achères-Plage sous sa forme habituelle (des animations beaucoup moins coûteuses sont en cours d’étude). La somme ainsi économisée est affectée à l'acquisition de 35 places pour les petits Achérois et Achéroises au sein de la nouvelle éco-crèche des établissements TRIBUverte, avenue de Pontoise, non loin du Technoparc dont l’ouverture est imminente.
  • Des projets structurants : la construction d’un restaurant scolaire à Saint-Exupéry en remplacement du restaurant La Ruche, la réalisation d’une salle de boxe et les études pour l'Espace Public de Proximité et la Maison de la Santé.

Budget 2015 : 56,5 millions d'euros

  • 19,1 millions d'euros d'investissement
  • 37,4 millions d' euros de fonctionnement
  • La modernisation des services rendus aux Achérois. Ainsi, après le lancement réussi du paiement en ligne de certaines prestations en janvier 2015, la généralisation du portail famille se poursuivra cette année afin de développer des démarches en ligne au bénéfice des Achérois.
  • Le maintien à un niveau élevé du soutien financier et logistique aux associations reflète la place que la municipalité accorde à ces forces vives de notre ville.
  • Côté produits, les recettes de fortage liées à l'extraction du sable seront entièrement affectées à l'achat des terrains de la Ville de Paris et non plus consacrées - comme par le passé - au financement des dépenses de fonctionnement.

 

 

Dépenses réelles de fonctionnement par secteurs

 

 

Pas d'augmentation des impôts locaux

Malgré la baisse des dotations de l'état, la majorité municipale n'augmente pas la part communale des impôts locaux (taxe d'habitation, taxe sur le foncier bâti et taxe sur le foncier non bâti).

A savoir : on obtient le montant des impôts locaux en multipliant les bases fixées chaque année par l'état par les taux votés par les collectivités territoriales.

  Taxe d'habitation Taxe foncière (bâti) Taxe foncière (non bâti)
2015 24,34 % 14,06 % 80,59 %
2014 24,34 % 14,06 % 80,59 %

 

 

Les investissements en 2015

Voici quelques-uns des investissements qui seront menés en 2015 :

Nouvelle cantine pour les écoles Saint-Exupéry et Kergomard 570 456 €
Achat de matériel pour les cantines, les écoles, les crèches, les équipements sportifs... 417 900 €
Travaux de voirie 403 300 €
Travaux rue Georges Bourgoin (piste cyclable et stationnement) 323 460 €
Construction de la salle de boxe 355 000 €
Eclairage public / Plan lumière 282 000 €
Entretien des bâtiments publics 186 300 €
Pistes cyclables 180 000 €
Espaces verts 175 500 €
Travaux sur les aires de jeux 132 850 €
Etude pour l'espace public de proximité 97 000 €
Etude pour la maison de la santé 42 000 €
Etude pour bâtiment rue aux moutons 40 700 €

 

 

La dette

Année 2010 2011 2012 2013 2014
Dette de la Ville 12,71 millions d'euros 15,50 millions d'euros 19,82 millions d'euros 23,92 millions d'euros 22,90 millions d'euros
Dette par habitant 638 € / habitant 779 € / habitant 1010 € / habitant 1211 € / habitant 1166 € / habitant

 

 

La baisses des dotations versées par l'état

Le désengagement de l'Etat auprès des collectivités locales s'accélère. Un effort d'économies de 11 milliards d'euros sur les collectivités locales a été entériné. Cela se traduit pour Achères par une baisse de 382 000 euros en 2015.

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Dotation (en milliers d'euros) 7411 7396 7062 7165 7335 6321 5939 ?

 

 

Haut de page