Aller au menu Aller au contenu

Démarchage à domicile : soyez vigilants !

Démarchage à domicile : soyez vigilants !

Qu’il se fasse par téléphone ou à domicile, le démarchage est devenu un sport national, surtout pour les entreprises et les commerciaux peu scrupuleux. Leur cible privilégiée : les personnes âgées ou isolées. Les conseils de Philippe Attagnant , chef de la Police Municipale d’Achères, pour gérer ces situations et éviter de se faire avoir.

Forfait internet, travaux de rénovation énergétique ou élimination des termites : les sollicitations sont nombreuses, parfois trop. « Sur le terrain, nous constatons une nette augmentation des démarchages à domicile. Les pratiques de démarchage par téléphone sont elles aussi en progression », constate le chef de la Police Municipale. Moins méfiants, plus faciles à convaincre en employant des techniques commerciales abusives ou agressives, « les personnes âgées ou isolées sont les principales cibles de ces pratiques, qui s’apparentent dans certains cas à du harcèlement. C’est pourquoi le public visé doit apprendre comment gérer ces situations et connaître les outils juridiques à sa disposition ».

Vérifier l’identité du démarcheur

La première règle à suivre est de vérifier l’identité de la personne qui souhaite entrer chez vous. Avant d’ouvrir la porte, il est conseillé de téléphoner à l’entreprise ou à la collectivité représentée pour savoir si effectivement ils organisent des démarchages à domicile. Bon à savoir : EDF, la Poste, les mairies ou les préfectures n’envoient jamais de commerciaux au domicile des personnes sans avoir laissé un avis de passage. Si un échange a lieu, donnez le moins d’informations personnelles possibles car ces dernières peuvent être vendues ou intégrées à des listings.

Être accompagné

Dans la mesure du possible, ne faites pas entrer à votre domicile une personne inconnue qui se présente comme un commercial d’une entreprise ou d’un organisme quelconque si vous êtes seul chez vous. Si vous êtes intéressé par les produits qu’il propose, demandez-lui de revenir quand vous aurez vous-même la possibilité de vous faire accompagner.

Pas d’accord immédiat !

Ne signez rien et ne versez pas d’acompte le jour même : attendez l’expiration d’un délai de 7 jours avant de payer le professionnel. Un professionnel ne peut recevoir aucun paiement ou aucune contrepartie, sous quelque forme que ce soit, avant l’expiration d’un délai de sept jours à compter de la conclusion du contrat.

Exiger un devis puis un contrat de vente

Si vous concluez une vente avec un démarcheur, vous devez exiger qu’il vous remette au préalable un devis puis un contrat indiquant de manière compréhensible et lisible un ensemble d’éléments : les caractéristiques essentielles du bien ou du service, son prix et les modalités de paiement, la date ou le délai auquel le professionnel s’engage à livrer le bien ou à exécuter le service, les informations relatives à l’identité du professionnel (coordonnées postales, téléphoniques et électroniques), les modalités d’exercice du droit de rétractation du client avec le bordereau de rétractation.

Comment bloquer des numéros inconnus sur votre ligne fixe ?

Bien qu’il soit pratiquement impossible de mettre fin à tous les appels indésirables, ils peuvent être considérablement réduits : toutes les compagnies téléphoniques ont des moyens par lesquels vous pouvez bloquer les appels provenant de numéros spécifiques. Consultez votre fournisseur de service téléphonique pour vous enquérir de leur procédure

INFO + En cas de démarchage abusif, n’hésitez pas à solliciter le soutien de la Police Municipale Police-Municale@mairie-acheres78.fr / 06 88 06 93 33 et à prévenir les services de votre mairie.

Info+

  • DÉLAI DE RÉTRACTATION : QUE DIT LA LOI  ?  

    Lorsque vous faites l’objet d’un démarchage à domicile et avant la conclusion du contrat, le professionnel doit vous délivrer des informations relatives au droit de rétractation dont vous bénéficiez : le délai, les modalités d’exercice de ce droit ainsi qu’un formulaire type de rétractation. Le particulier, qui accepte un contrat lors d’un démarchage à son domicile, dispose d’un délai de 14 jours pour revenir sur son engagement par courrier recommandé sans avoir à se justifier. Le délai de 14 jours est décompté à compter du lendemain de la signature du contrat (bon de commande, devis). Le consommateur qui n’est pas informé de la faculté de rétractation dont il bénéficie, dispose d’un délai supplémentaire de 12 mois pour faire valoir son droit (article L221-5 et L. 121-18-2 du Code de la consommation).