Aller au menu Aller au contenu

Frelon asiatique : que faire si vous rencontrez un nid ?

Frelon asiatique : que faire si vous rencontrez un nid ?

Conseils et informations autour du frelon asiatique

En octobre, avec la chute des feuilles, les nids de frelons asiatiques cachés en haut des grands arbres sont soudainement visibles. Ennemis jurés des apiculteurs qui voient leurs abeilles décimées par ces redoutables prédateurs, les frelons asiatiques ne sont pas les bienvenus dans notre environnement. Arrivés accidentellement de Chine en 2004, ils ne cessent de gagner du terrain.

Que faire lorsque l’on découvre un nid de frelons asiatiques ?

  • Si le nid est « actif » :

Le Muséum national d’Histoire naturelle (voir leur excellent dossier consacré au frelon asiatique) recommande la destruction des nids de frelons asiatiques pour en freiner la progression. En effet les frelons ne survivent pas aux rigueurs de l’hiver. Seules les reines qui vont s’abriter dans des souches pourries ou des trous de murs vont hiverner pour fonder de nouvelles colonies au printemps. Les vieux nids ne sont jamais réemployés l’année suivante. ils seront progressivement disloqués par les oiseaux et les intempéries.

Découvert suffisamment tôt en saison, la marche à suivre est la suivante :

  1. Identifier le propriétaire
    C’est la commune qui se chargera d’intervenir sur le domaine public, et chaque propriétaire sur les propriétés privées.
  2. Identifier l’espèce
    Il convient pour cela de contacter l’un des référents départementaux (source Fredon Ile-de-France). Attention notamment à ne pas confondre avec le frelon européen qui se différencie par une couleur des pattes différente.
  3. Faire intervenir un prestataire qualifié
    Il faut choisir une entreprise signataire de la charte des bonnes pratiques de destruction des nids de frelon asiatique (liste mise à jour par Fredon Ile-de-France).
  • Si le nid est « inactif »

Si la découverte est tardive en saison (après mi-novembre) on peut considérer raisonnablement que la colonie est en déclin, voire inactive, et décider de ne pas intervenir.