Aller au menu Aller au contenu

Incendie de l’usine Seine Aval du SIAAP

Incendie de l’usine Seine Aval du SIAAP

Point sur la situation

Mercredi 3 juillet, un incendie a eu lieu à la station d’épuration de Saint-Germain-en-Laye. Celui-ci n’a eu aucune incidence directe sur la ville d’Achères, située à 6 kms, avec des vents dominants ouest au moment du sinistre.

Une réunion s’est tenue lundi 8 juillet en présence de Monsieur le Préfet, des organismes d’Etat chargés de l’environnement, des villes limitrophes et de la direction du SIAAP, afin de faire un point de situation :

  • Le nuage noir qui s’est dégagé lors de l’incendie était dû à la présence importante de plastique qui a brûlé sur le site sans conséquences sur la qualité de l’air, ce qu’ont confirmé les dernières analyses.
  • Un rejet d’eaux usées non traitées a eu lieu entraînant un manque d’oxygène et une mortalité importante des poissons.

Dès jeudi, plus aucun rejet d’eau sans traitement n’a été effectué et la qualité de la Seine revient progressivement à la normale. L’usine du SIAAP de Saint-Germain-en-Laye est en mesure de continuer à traiter une partie des eaux usées et d’autres stations ont pris le relais ce qui permet d’éviter tout rejet des eaux usées sans traitement dans la Seine.

Le ramassage des poissons morts en aval du site se fait progressivement. L’usine du SIAAP et les fédérations de pêche des Yvelines et du Val d’Oise travaillent déjà ensemble au repeuplement piscicole.

L’enquête sur les causes de l’incendie va commencer et une prochaine réunion de suivi se tiendra la semaine prochaine avec les différents acteurs concernés.

Visualiser sur le plan