Aller au menu Aller au contenu

Budget

Un budget responsable et dynamique

“ Maîtrise des dépenses, pas d’augmentation d’impôt, des prix stabilisés ”

Le budget 2020 s’inscrit dans une dynamique d’amélioration des services rendus aux Achérois, de maîtrise et d’optimisation des dépenses et de préservation de la capacitéd’investissement et ce, malgré un contexte économique imposant une grande rigueur. Cet effort de rigueur dans la gestion des finances de la commune, nous en sommes les garants devant nos concitoyens.  Notre premier levier d’action reste la rationalisation des dépenses de fonctionnement, tout en conservant le même niveau d’efficacité des services rendus au public. Les économies se trouvent dans la mise en concurrence de nos partenaires, dans les conditions de gestion et les innovations recherchées pour maintenir, voire optimiser, la qualité des services. Cet esprit d’optimisation permet à Achères de retrouver une marge de manœuvre financière, à moyen et long terme

Garder le cap de l’investissement ”

Une ville qui voit loin, c’est également une ville qui continue à investir. C’est pourquoi cette volonté d’assainissement des finances de la Ville s’accompagne du maintien d’un investissement fort, avec 4,7 M€ de dépenses d’équipement en 2020. Phase 2 de la vidéo protection avec l’installation de 11 caméras supplémentaires, réfection du gymnase Pierre De Coubertin et des vestiaires du “sous-marin”, lancements des travaux de la nouvelle école dans le quartier de la gare et du nouveau CTM au sein de la ZAC de la Petite Arche, lancement  du projet du Parc de la Plaine dans le cadre du Grand Paris : autant de chantiers que de visions d’avenir qui sauront répondre aux besoins des Achérois, tout en développant l’attractivité de notre ville. 

Le plan pluriannuel d’investissement se poursuit et…voit loin !

  • Création d’une école dans le quartier de la gare pour 700 000 € / lancement des études et du permis de construire en 2020
  • Création de réseaux hydroliques sur le terrain de l’association ELLSA pour 30 000 € / lancement des aménagements en 2020
  • Aménagement du “Parc de la Plaine” pour 500 000 € / fin des études et début des travaux en 2020
  • Travaux de réfection du Complexe sportif G. Bourgoin pour 510 000 € / lancement des études et du permis de construire en 2020
  • Aménagement du nouveau centre technique municipal pour 1 218 000 € / lancement des études et des permis de construire en 2020
  • 2ème phase des travaux de vidéoprotection / 11 caméras supplémentaires et mutualisation des locaux de la police municipale et nationale en 2020

Un équilibre respectéL’impact du COVID-19

La crise a mécaniquement engendré une réduction des recettes perçues par la Ville à hauteur de 804 000€ (recettes tarifaires, participation de la CAF, droits de mutation). Face à la crise sanitaire, la commune s’est organisée afin de répondre à 3 enjeux majeurs :

  • assurer la sécurité des Achérois,
  • soutenir les Achérois rencontrant des difficultés financières,
  • protéger les usagers et le personnel des différents services municipaux.

Cela s’est traduit par des dépenses exceptionnelles telles que l’achat de masques et de gel hydroalcoolique (200 000€), une subvention exceptionnelle au CCAS dès septembre pour soutenir les familles les plus fragilisées (170 000€) ou encore la distribution de tickets alimentaires (33 000 €). À situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. Cette crise a accentué les difficultés budgétaires de la Ville, mais nous avons fait le choix de les assumer en renonçant à l’augmentation de 2 % des tarifs à la rentrée. Pour conserver un budget à l’équilibre sans renoncer aux investissements prévus au budget 2020, les paiements de certaines opérations ont été rééchelonnés dans le temps.

90 % de paiements des prestations de la ville dématérialisées

Suite à la mise en place du paiement en ligne en 2014, le résultat est là : aujourd’hui, 90% des prestations proposées par la Ville sont réglées soit par prélèvement automatique, soit par le paiement en carte bancaire via le Portail Familles. Au-delà de l’aspect pratique et facilitateur pour les usagers (paiement possible 24h/24 et 7j/7), la dématérialisation des moyens de paiement représente un gage de sécurité, notamment par rapport à la remise de chèques. 

Comprendre le budget d’une ville

Le budget d’une ville se compose de deux parties distinctes : le fonctionnement (dépenses et recettes) et l’investissement (dépenses et recettes).

Les recettes de fonctionnement représentent les sommes payées par la population pour diverses prestations (restauration scolaire, centres de loisirs…), les impôts locaux, dotations et subventions diverses versées à la ville.

Les dépenses de fonctionnement englobent les salaires des agents, l’entretien des bâtiments communaux, les achats de matières premières et de fournitures, les prestations de services effectuées, les subventions versées aux associations et intérêts des emprunts.

L’investissement est lié aux projets de la ville à moyen ou long terme et regroupe :

Recettes : subventions perçues en lien avec les projets retenus (par exemple : des subventions relatives à la construction du terrain synthétique, de restaurants scolaires…).

Dépenses : acquisitions de mobilier, de matériel, d’informatique, de véhicules, de biens immobiliers, d’études et de travaux.

 

Documents liés