Aller au menu Aller au contenu

Pétition contre les occupations illicites des installations municipales

Pétition contre les occupations illicites des installations municipales

Incitons les pouvoirs publics à (ré)agir !

Mesdames et Messieurs,

Nous, élus locaux de votre commune, prenons la décision d’écrire cette lettre ouverte afin de partager avec vous notre colère et notre désarroi. Le cas d’Achères est loin d’être isolé : tous les ans, de nombreuses communes subissent également les occupations intempestives et sans préavis des gens du voyage. Une population qui, le plus souvent, ne se préoccupe ni ne s’embarrasse des notions de propriété privée ou d’intégrité de biens publics.

Depuis plusieurs années, l’installation illégale de caravanes sur des terrains communaux ou privés est devenue récurrente. Ces situations qui se répètent sont à chaque fois aussi douloureuses que difficiles à gérer. Annulations d’activités sportives, d’événements, problèmes de voisinage, dégradation de biens et autres incivilités.

Devons-nous continuer à supporter le coût de la remise en état des biens saccagés et à écouter impuissants la colère de nos habitants, tout cela sans qu’une solution pérenne ne soit trouvée ? Des schémas d’accueil des Gens du Voyage existent. Mais encore faut-il que ces derniers jouent le jeu. Combien de fois les gens du voyage ont refusé un emplacement avec des places libres au motif que cet espace est « moins pratique » ou « que des familles y résidaient déjà et qu’il était impensable de partager ces espaces ».

Dès l’arrivée des gens du voyage sur les terrains, il est généralement impossible d’empêcher leur installation. Dès lors, une course contre la montre s’engage : saisir un avocat pour obtenir un référé d’expulsion dans les meilleurs délais et pouvoir demander le recours de la force publique pour l’expulsion et la sécurisation du terrain. Au minimum trois semaines sont nécessaires pour en arriver là. Une durée amplement suffisante pour dégrader le terrain et partir dès la notification d’audiencement. Charge alors au propriétaire (qu’il soit privé ou public) de remettre en état le terrain quitté…

Nous, élus locaux, demandons simplement à être écoutés et entendus par les autorités nationales sur ce sujet qui revient périodiquement. Nous avons besoin d’être accompagnés par les services compétents, qu’ils soient policiers, judiciaires ou administratifs.

Cette lettre ouverte, c’est un appel à l’aide mais également une invitation à vous exprimer, toutes et tous, en signant la pétition lancée par la Ville d’Achères.

Car c’est ensemble que nous parviendrons à faire entendre notre voix et à faire bouger les choses.

                                                                                                                                                                                                      Marc Honoré, Maire d’Achères et l’ensemble du Conseil municipal.

Pétition contre les occupations illicites des installations municipales

Je demande aux autorités de l'état une meilleure gestion de l'accueil des gens du voyages pour que ma Ville ne soit plus victime d'occupations intempestives
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.